l

 

 

Nous avons décidé d’affronter le froid hivernale de la ville de Gand pour rejoindre ma meilleure amie et fêter ensemble mes 24 ans. Direction la gare de la Part-Dieu pour rejoindre Lille pour une nuit, dans un petit hôtel près de la gare, et un petit déjeuner, au Nothing Hill qui a une belle vue sur l’Opéra.

l

l

Puis nous prenons le bus pour rejoindre la jolie ville de Gand. Gand est une ville belge, située en région flamande. Elle est composée de 225 000 habitants, dont 74 000 qui sont des étudiants. Si le patrimoine historique de Gand a en grande partie pu être conservé jusqu’à nos jours, c’est parce que la ville a peu souffert des bombardements au cours des deux guerres mondiales. 

 

 

Petite histoire : En l’an 630, Saint Amand choisit le confluent de la Lys et de l’Escaut pour y bâtir une abbaye et ainsi naquit la ville de Gand. Et petite anecdote Gand signifie “confluent”. Les berges de la ville sont des lieux très sympas où se poser pour déguster un cornet de frite, une bonne gaufre ou encore déguster une petite bière !

l

Gand au coucher du soleil.

Des « oiseaux » dans les arbres.

Le centre de Gand la nuit.

l

l

Nous avons décidé de prendre une chambre chez l’habitant sur le site Airbnb. Notre hôte était vraiment très accueillante, nous as donné de bonnes adresses et nous as expliqué un peu la culture flamande.

Un des lieux emblématiques de Gand est le château des comtes de Flandres qui se situe au milieu de la ville. C’est un véritable château médiéval très bien conservé et complet (un donjon de 30m de haut, remparts, chemin de ronde). Au 10ème siècle le comte de Flandres fait construire, sur une dune de sable, un bâtiment en bois avec quelques dépendances. Un peu plus tard la pierre remplace le bois et le comte y apporte chaque année de nouvelles modifications.

l

l

l

Au 14ème siècle il commence à accueillir des prisonniers ; les personnes qui attentent d’être jugés y sont emprisonnés. Malheureusement le château acquiert une mauvaise réputation à cause des tortures infligés aux prisonniers.

l

Actuellement, “le musée de la justice” qu’on surnomme “le musée de la torture”, et qui se trouve à l’intérieur château montre ce qui leur infligé à l’époque. On y trouve également un “musée des armes”.

Seule arme que j’ai prise en photo, je trouvais cette arbalète vraiment belle.

l

l

Le château a également une des plus belles vues sur la ville.

Les trois plus grands monuments de Gand et le drapeau officiel de la ville.

Vue sur les toits de Gand, le drapeau Belge et les cheveux de Lilas.

Vue sur la ville depuis un créneau. 

l

l

l

Un endroit totalement différent, et également connu de Gand est la rue de Werrengarenstraatje, véritable lieu d’expression pour les street-artistes. Elle ne se trouve pas très loin du château, elle est assez étroite mais très sympas ! 

l

l

l

Le Citadel Park est un endroit très sympas où pique-niquer. Ce parc municipal a été aménagé en 1875, à l’endroit même où se trouver la citadelle hollandaise de Gand, il fut aménagé une première fois en 1913 lors de l’exposition universelle, puis de nouveau en 1930 pour le centenaire de l’indépendance de la Belgique.

Il est également très intéressant de le visiter de par sa richesse botanique ; 780 arbres, dont des espèces rares. Le parc est classé site protégé depuis 1984. 

l

l

l

 

Gand est une ville avec de très mignonnes petites rues, où on peut tomber sur des situations insolites.

l

l

l

l

Ainsi que des oeuvres assez insolites, comme celle-ci.

l

l

l

l

l

l

Et si vous êtes venu déguster quelques frites vous pouvez vous rendre à Frituur Frans Hooiard, elles sont plutôt bonnes et ils ont un nombre incroyable de sauces. Même si la classique reste la mayonnaise. Nous avons demandé à notre hôte ce qu’ils pensaient du ketchup et apparemment “it’s for child”, donc si vous ne voulais pas les vexer, rester classique et choisissez la mayo !

Vous pouvez aussi trouvez des Croket et des Frikadel, casse-croûte typique des Pays-Bas.