l

l

Été 2017, une journée plutôt froide se profil à l’horizon. Alors, au lieu de nous risquer jusqu’à la plage, nous décidons de nous promener en partant de Bourg-sur-Gironde pour finir à Blaye.

l

l

Premier arrêt Bourg (qui est le nom officiel de la ville, même si la plupart des gens pensent qu’elles s’appellent Bourg-sur-Gironde), une petite ville d’environ 2000 habitants, qui se situe au début de l’estuaire de la Gironde. Burgus en latin signifie fortifié, et si vous visitez cette ville, vous comprendrais vite pourquoi. La ville a aussi un des plus beaux points de vues de la Dordogne depuis ses remparts.

Les petites ruelles de Bourg.

Les fortifications font toujours partie de la ville.

L’église de Bourg-sur-Gironde.

Jardins à la française du château de la Citadelle.

Parc de l’Esconge et ses airs de jeux pour enfants.                                                                                                                                                         

Vue sur la Dordogne depuis la terrasse du château de la Citadelle.

l

l

Pour rejoindre Blaye, je vous recommande de passer par la côte, avant tout pour admirer la vue, par “ la route de la corniche fleurie” ou aussi connu sous le nom de « route des capitaines ». Cette route pittoresque et étroite longe la Dordogne et l’entrée de l’estuaire de la Gironde. Un itinéraire enchanteur vous dévoilera des cabanes à carrelets (filets de pêche typiques de l’Estuaire de la Gironde), de nombreuses maisons troglodytiques nichées dans la falaise calcaire et d’incroyables jardins où s’épanouissent lauriers roses, palmiers et bananiers. 

Point de vue sur l’Estuaire de la Gironde depuis « Au Roc » à Bourg-sur-Gironde.

Point de vue sur les vignes et l’Estuaire de la Gironde depuis « Au Roc » à Bourg-sur-Gironde.

l

l

Jardin, village Pain de Sucre.

l

l

Vue sur l’estuaire depuis le village de Pain de sucre.

Habitation nichées au coeur de la falaise.

Vue sur les vignes, Plassac.

l

l

l

Nous arrivons sur Blaye au coucher du soleil. 

Située sur un promontoire rocheux dominant l’estuaire de la Gironde, Blaye a toujours été considéré comme un lieu stratégique, lui conférant un rôle militaire indéniable à travers les âges. En l’an 25 avant J.C ce sont les Romains qui en font les premiers une place fortifiée.

La citadelle de Blaye est un élément majeur de la ville, il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008. C’est en 1685 qu’elle voit le jour, sous Louis XIV qui avait proposé de construire un véritable verrou sur la Gironde pour « se rendre maître de la rivière » et tenir Bordeaux en respect « s’il lui arrivait de la faire la bête ».

La capitale du Blayais est également réputée pour ses vignobles s’étendant sur près de 6000 hectares.

Vue sur les vignes et le centre de la ville de Blaye.

Vue de la Citadelle de Blaye.

Une petite partie du port de Blaye.

Vue de la citadelle de Blaye.